Le mois de mars a démarré en beauté avec cette vague de froid ha ha, maintenant on attend qu’une seule chose : le printemps et le retour des beaux jours !

Avec cette envie de soleil et de douce chaleur, je me suis replongée dans mes photos de mai dernier à Majorque, et j’ai eu envie de partager ça avec toi.

Pour la petite histoire …

J’avais déjà eu l’occasion de visiter Majorque avec ma mère quand j’avais une quinzaine d’années et franchement l’expérience n’avait pas vraiment été une réussite.
Allez, je te raconte rapidement !

Déjà notre vol de départ avait eu 7h de retard, bien sûr la compagnie n’avait pas signalé ce retard donc on l’a appris une fois dans la salle d’embarquement.
Voilà 7h à attendre dans une salle d’embarquement avec plus ou moins zéro distraction.
On aurait du flairer là que ça partait mal ces vacances.
Bref on a décollé finalement à minuit, et on est arrivé à notre hôtel en plein milieu de la nuit.
L’hôtel était cool avec grande piscine et tout le bla bla, mais finalement bien trop grand pour nous, y avait un peu un style « usine » (tu vois ce que je veux dire?) qui ne nous correspondait pas.
Pour l’emplacement, j’ai réalisé lors de mon second séjour de l’an dernier, qu’il n’était paaas du tout idéal.
On se trouvait dans la baie d’Alcudia où tu as certes de grandes plages, mais aussi beaucoup trop d’hôtels et de boutiques de souvenir.
Et surtout, suuuurtout les plages sont exposées plein vent donc tu n’en profites pas trop.
De plus l’île était envahie de touristes et moi qui aime plus que tout aller au contact des locaux je n’étais pas ravie.
Ajoute à ça le fait qu’on y était en plein mois de juillet mais que, pas de bol (again!) on a eu une météo pourrie du type froid, pluie et vent.

Du coup Majorque dans ma tête c’était « plus jamais ».
Je m’en étais fait une assez mauvaise opinion et c’est peut être l’idée que tu te fais aussi de cette île alors que …

Majorque, pourquoi y retourner ?

Peut être qu’à ce stade là tu te demandes « mais si t’avais tant détesté Majorque, pourquoi tu y es retournée? (espèce de fille bizarre!) ».
Et bien, pour rien te cacher : pour le prix.
On était début avril, on avait envie d’une escapade au soleil en amoureux, j’ai reçu un mail de Volotea annonçant des prix canons pour le mois de mai, j’ai trouvé des billets pour 30€ A/R par personne, comment te dire ?
Même histoire que pour notre voyage à Porto, j’ai foncé sans trop réfléchir, tout en me disant que ce serait l’occasion d’une nouvelle expérience avec cette île.

Palma de Mallorca, le coup de foudre !

Nous avions choisi un AirBnB dans le centre de Palma de Mallorca et aussitôt arrivés en fin d’après midi on a filé se balader dans la ville.

Et là mon ami ! La révélation, je suis tombée en amour de cette ville.
Toutes ces petites rues, ces vieux bâtiments, les draps tendus aux fenêtres, ce charme « antique » : j’adore, j’adore, j’adore !!

La ville de Palma de Mallorca bien que ville principale de l’île, n’est pas immense.
Je ne pense pas avoir besoin de te faire un mini-guide de choses à y voir.
Si tu y vas, balade toi, déambule dans les rues, et tu verras tout ce qu’il y a à voir, promis!

Le Ferrocarril et le Port de Soller

Depuis la gare de Palma nous avons pris l’emblématique Ferrocaril qui nous a conduit au petit village de Soller puis au port de Soller.
Un trajet au travers de l’île, parmi champs et montagne, dans un vieux train typique qui te mène au bord de mer : le bonheur !

Nous avons fait une petite escale au village de Soller qui est dans les terres et assez mignon mais sans rien d’extraordinaire, la place du village est jolie et très agréable pour y boire un verre mais c’est à peu près tout.
Puis nous avons filé, toujours en Ferrocarril, jusqu’au port de Soller qui est bien plus chouette ! Carrément génial même !
Un port, une grande plage de sable fin, des palmiers, une balade de bord de mer, des boutiques, des restaurants, un village où crapahuter !

Palma la nuit

On a adoré déambuler dans Palma le soir, en journée il y avait une folle effervescence et le soir tout était si calme !
On a aussi eu de bonnes températures, alors le petit plaisir de se balader juste avec un gilet sur les épaules le soir ça n’a pas de prix !
Surtout quand chez toi en Bretagne il fait encore bien froid, ha ha ! 

Le port de Pollença et le Cap Formentor

Pour la suite de notre séjour on a décidé de louer une voiture, on a fait le tour des agences sur Palma et on a choisi OK Rent A Car, ça s’est très bien passé pour nous mais quand je vois la masse d’avis négatifs je ne sais pas trop quoi vous dire !

Notre voiture en mains, on a filé à la pointe Nord-Est de l’île vers le petit port de Pollença et quelle magnifique découverte !
L’endroit est juste incroyable ! On a eu l’impression d’être au bout du monde !
Une eau transparente, des palmiers, un bar sur l’eau …

Comme tu le vois on s’est arrêté boire une bière (à consommer avec modération, toujours!) on a profité du panorama, pris des photos et on a filé au Cap Formentor.

Alors, le Cap Formentor là aussi c’est une grande claque dans ton visage (je suis trop trop polie!).
C’est d’une beauté! C’est grandiose (et je pèse mes mots!)
En fait le plus beau c’est la vue SUR le Cap, pas forcément la vue DEPUIS le Cap.
Je m’explique, sur la route on s’est arrêté à un panorama, que tu repèreras si tu y vas, il y a un grand parking et tout un bazar prévu exprès, avec petit sentier de balade!

Et donc de là tu as vue sur le Cap et c’est sublime !
D’ailleurs on a largement préféré ce point du vue que celui du Cap tout au bout, même si ça vaut aussi le détour !

 

Les criques de Majorque

Avec la voiture on a sillonné un peu l’île et surtout la côte Sud-Est.
Là on a découvert des criques, des « Cala » magiques comme la Cala Llombards que tu vois ici en photos.
C’était si beau qu’à l’heure actuelle je ne me suis toujours pas remise de mes émotions ! Ha ha 

Et des petites cala comme ça à Majorque tu en as plein sur cette côte, je t’invite vraiment à être curieux et à explorer l’île.
Nous on en a trouvé quelques unes mais il y en avait tellement d’autres !!

Pour finir …

Et pour conclure, ce nouveau séjour à Majorque m’a totalement fait changé d’avis sur l’île .. ou presque !

Je pense que j’ai plutôt mieux compris comment et quand profiter de Majorque.
Car il est vrai que c’est une île très touristique où certains endroits manquent d’authenticité.
Mais si je pouvais te donner quelques conseils pour que ton expérience de Majorque soit positive :

  • Vas-y plutôt entre mi-mai et mi juin ou bien en septembre
  • Evite surtout d’y aller en pleine saison juillet / août
  • Loue une voiture pour rayonner sur toute l’île
  • Essaye de sortir des sentiers battus, va découvrir des petites criques, des petits villages
  • Pour ton hébergement évite la baie d’Alcudia

Bien sûr je te parle ici de mon point de vue, peut être que nous aimons toi et moi des choses totalement différentes, mais dans tous les cas ce serait top de pouvoir en discuter.

J’espère que cet article t’a plu et peut être donné ou re-donné envie de découvrir Majorque.
Si c’est le cas je serais ravie que tu me le fasses savoir en commentaire ci-dessous !

 

3 Comments

  1. Dominique Luciano Reply

    Moi la maman, je confirme : notre séjour avait été très en dessous de notre attente, et je suis très polie. Tu me vends du rêve ma fille !!! L’impression d’y être et l’envie d’y retourner. En tout cas, je me régale de ton article et des photos comme si j’y étais.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.