Je lis souvent des articles qui parlent de la mentalité parfois pas très positive sur Instagram, et je constate aussi toutes ces choses moyennement agréable sur les réseaux sociaux, mais je suis plutôt du genre à capter uniquement le positif et à ne pas prêter attention au reste.
Mais ce soir je ne peux pas m’empêcher de venir mettre mon grain de sel.

Il y a des hashtags comme ça qui me sortent par les yeux, des petites remarqués postées l’air de rien mais qui ne sont pas sans effet.

Depuis quelques années déjà avec l’arrivée des beaux jours je vois assez régulièrement le #jevislàoùtuparsenvacances (#jhabitelaoutuparsenvances et autres variantes) refaire surface sur les post Instagram.
J’y faisais plus ou moins vaguement attention et il y a une semaine sur la route du retour des vacances je me disais « mais quelle chance j’ai de vivre à quelques pas de la mer ».

Ok j’ai de la chance, j’ai grandi dans la région de Marseille, j’étais toujours au bord de la mer, presque tous les week-end et aujourd’hui je vis en Bretagne.
Les 2 seuls lieux de vie que j’ai connu sont des destinations touristiques très prisées et oui, j’ai un peu l’impression de vivre en vacances toute l’année.

De là à narguer les autres ? Eeeh j’crois pas non ! 

Sur cette même période, une tonne de blogueuses ont publié des photos dans les champs de lavande de la région de Valensole. Oui c’était un peu la grande tendance, ces derniers temps, vous l’avez remarqué aussi ?
Faut dire en même temps que ça se comprend c’est quand même hyper hyper beau les champs de lavande ! Tout comme les champs de tournesols ou de tulipes.
D’ailleurs je ne vous cache pas que si j’avais un champ de lavande à 2 pas de chez moi, j’aurais surement fait LA photo aussi.

Et puis j’ai vu des nanas s’insurger, poster des photos prises dans des champs de lavande en précisant bien qu’elles ne donneraient jamais la localisation parce que c’est un champ juste à côté de chez elles, genre limite leur champ de lavande.

J’ai même lu des story disant « hé les filles du 04 on devrait trop faire payer l’accès aux champs de lavande à toutes ces blogueuses on se ferait un max de tunes » et bla et bla et bla.

En soit c’est pas un drame ce genre de propos, clairement pas, bien sûr.

Mais excuse-moi, parce que t’es né ou parce que tu vis dans telle ou telle région, elle t’appartient ? 

Punaise ça me dépasse !

Et encore, je ne me sens pas directement concernée par ce genre de propos puisque je vis dans une région que j’adore.
Mais tout le monde n’a pas cette chance.
Oui parce que dans la majorité des cas c’est de l’ordre de la chance, tu vis là presque par hasard, t’as pas inventé la Méditerranée, t’as pas inventé la lavande ni le sable fin alors ressert toi juste un petit verre d’humilité et vient t’assoir calmement.

Pardon je m’égare là, mais je vous jure ça m’agace !

Je me dis qu’il y a des tas de personnes qui rêvent de bord de mer ou de montagne, de grands espace, de vivre là où les gens partent en vacances mais qui n’ont juste pas cette chance.

Laissons les kiffer leurs vacances et arrêtons nous là ? Et encore, s’ils ont la chance de partir en vacances…

Parce que quand je lis des choses comme je peux pas m’empêcher de penser au gars où à la nana qui vit dans un endroit pas très fancy et qui en plus n’as pas la possibilité de partir en vacances. A quoi bon les faire ruminer ?

Attention pas de méprise : partager des choses, OUI !
Moi la première j’adore partager des photos, de là où je pars, de ma région, de ce que je vois et que je trouve beau.
Parce que je crois que c’est là l’essence même d’un blog et d’Instagram : partager le beau.
Partager les choses simples du quotidien, et parfois les choses un peu plus dingues, oui !

Et dans cette optique de partage je crois qu’il n’y a pas de place pour les petites piques balancés à droite à gauche l’air de rien.

Tout le monde n’a pas la chance de vivre dans un endroit de dingue, d’être gaulé incroyablement, de savoir chanter comme un dieu ou une déesse ou que sais-je.

A un moment je me dis juste que si lorsqu’on dit ou écrit quelque chose on réfléchit ne serait-ce qu’une minute, ça pourrait éviter des quantités de propos dérangeants voire blessants.

D’ailleurs si j’avais réfléchis une minute avant ou pendant l’écriture de cet article, je ne l’aurais surement pas publié, et j’aurais ménagé la susceptibilité de toutes ces personnes qui narguent les autres comme si on était encore dans la cour de l’école primaire…

Tu vois ! ça fonctionne un peu ce que je dis quand même ..

Voila, moi j’aimerais juste qu’on s’apprécie, qu’on se soutienne tous un peu et pas qu’on se nargue, qu’on se tacle et surtout pas qu’on s’envoie des bad vibes ! (Je sais, ça ressemble a un discours Miss France, suis désolée, suis naïve…)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.