Aujourd’hui c’est une rubrique cinema que je vous propose.

J’ai eu l’occasion récemment d’aller voir deux films au cinéma, et ils ont tous deux été primés aux Oscars par la suite.

Alors je me suis dit que ça valait vraiment le coup que je vous en parle !

Préambule

Il est vrai que ces dernières années je vais de moins en moins au cinéma. Sur mon temps de loisir j’ai tendance à préférer les grands espaces, armée de mon appareil photo !
Mais j’aime toujours autant le cinéma, et quitte à y aller, je choisis des films qu’on trouve plutôt dans des cinémas alternatifs, moins grand public et de préférence en VO bien sur !
C’est donc le cas pour les 2 films que je vous présente ici.

 

3 Billboards : Les panneaux de la vengeance

 

Synopsis :

Après des mois sans que l’enquête sur la mort de sa fille ait avancé, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l’entrée de leur ville.

Le thème est posé, le film à été primé au Festival de Venise et au Festival de Toronto. L’histoire semble originale et l’affiche est juste canon. La nana à l’air d’avoir un sacré caractère : banco je fonce le voir !

Mon avis ?

J’ai ADORÉ ce film.
Dès les premières scènes j’ai été captivée et mon attention ne s’est pas relâchée un seul instant pendant toute la durée du film ! (qui dure quand même presque 2h !). Les images sont remarquables, le scenario juste parfait et les acteurs … tous impeccables et avec un sacré caractère !
On est plongé dans une petite ville d’Amérique profonde où on déteste autant les personnages qu’on finit par les trouver attachants !
Le personnage principal, Mildred, joué par Frances Mc Dormand est juste incroyable, sa prestation est absolument bluffante et parfaite.
Et finalement, malgré l’histoire de fond assez sinistre ce film ne tombe jamais dans la lourdeur, il est d’une finesse remarquable et l’humour cynique et mordant est un vrai délice.

En bref un film assez rock’n’roll, très rythmé, où l’on ne s’ennuie jamais et où les personnages sont portés par un jeu d’acteur incroyable : du très grand Cinema !

 3 Billboards : Frances McDormand reçoit l’Oscar de la Meilleure Actrice

3-4 jours après que j’ai vu ce film, l’actrice tenant le rôle principal a reçu l’Oscar de la Meilleure Actrice et son discours sur scène à été tout aussi incroyable que sa prestation dans le film.
Cette femme a un sacré caractère et je comprends mieux pourquoi ce rôle lui allait à la perfection !
Je vous laisse visionner ça (en anglais, eh oui!), ça vibre d’émotions et de sincérité !

On notera aussi que l’acteur Sam Rockwell qui interprète le policier mi-détestable, mi-attachant Jason Dixon a obtenu l’Oscar pour le meilleur second rôle.
Un beau casting je vous disais !!

Je pourrais vous parler de ce film en long en large et en travers mais le mieux bien sûr c’est que vous alliez le voir puisqu’on le trouve encore dans certaines salles !

 

Phantom Thread

Comme promis : 2 films 2 ambiances radicalement différentes !

Synopsis :

Dans le Londres des années 50, juste après la guerre, le couturier de renom Reynolds Woodcock et sa soeur Cyril règnent sur le monde de la mode anglaise. Ils habillent aussi bien les familles royales que les stars de cinéma, les riches héritières ou le gratin de la haute société avec le style inimitable de la maison Woodcock. Les femmes vont et viennent dans la vie de ce célibataire aussi célèbre qu’endurci, lui servant à la fois de muses et de compagnes jusqu’au jour où la jeune et très déterminée Alma ne les supplante toutes pour y prendre une place centrale. Mais cet amour va bouleverser une routine jusque-là ordonnée et organisée au millimètre près.

Mon avis ?

J’ai peut être moins apprécié ce film que le précédent simplement car le rythme est plus lent.
MAIS j’ai adoré la subtilité du caractère des 3 personnages principaux : Reynolds Woodcock (le couturier), Cyril (sa soeur) et Alma (sa muse et compagne).
La réalisation, le jeu d’acteur, la photographie, les costumes sont aussi méticuleusement travaillés que doit l’être le travail d’une couturière !
Sur une base de film somme toute assez classique, dans un univers bourgeois où Reynolds et sa soeur vivent dans un monde rythmé de mille codes, les personnages sont cependant un peu farfelus et c’est ce qui à mon sens donne tout l’intérêt à cette histoire.
Reynolds incarne l’espèce de cliché type de l’artiste / créateur totalement psychorigide et légèrement « fou » sur les bords, sans que ce soit dérangeant pour autant.
La justesse reste présente tout le long de ce beau film.
La relation amoureuse entre Reynolds et Alma est aussi déroutante qu’attachante, tout comme la relation entre Reynolds et sa soeur, Cyril.

En bref c’est un film dont on ne ressort pas indifférent, surtout peut être quand on est soit même un peu artiste 😉  mais qui m’a plusieurs fois surprises par ses longueurs dont on se serait bien passé.

Phantom Thread reçoit l’Oscar pour les meilleurs costumes

Et là je ne peux que comprendre ! Un film sur un couturier de renom qui reçoit l’Oscar des meilleurs costumes ça a du sens tout de même, vous ne trouvez pas ? Ha ha 

 

Pour conclure

Si je devais personnellement vous conseiller un des deux films, vous l’aurez sans doute compris ce serait 3 Billboards.
Si vous aimez les films dynamiques, avec une vraie histoire de fond, un humour cynico-grinçant, des plans léchés et des personnages dotés d’un p****n de caractère : vous ne pouvez qu’aimer ce film !
Si en revanche vous préférez les films plus classiques, au rythme moins soutenu mais toujours avec cette complexité et cette justesse dans les personnages et de sublimes décors et costumes : Phantom Thread est fait pour vous !

Mais peut être que pour faire votre choix le mieux est encore de jeter un oeil à la bande annonce !
Pour 3 Billboards c’est par
Pour Phantom Thread c’est par ici

 

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.